stress perte de poids

Mon expérience sur le stress et la difficulté de perdre du poids

À cause du stress, tu penses toi aussi ne pas être capable de perdre ces quelques kilos en trop ?

Je parle bien de ces kilos nuisibles à ta santé, ceux qui t’ont mené à entrer en surpoids.

Déjà que ce n’est déjà pas terrible avec une maladie chronique à gérer.

Ils ne font qu’aggraver la situation.

Tu sais bien qu’il faut faire quelque chose et vite.

Mais tu ne t’en sens pas capable.

Le stress finit toujours par te faire craquer sur une sucrerie ou un produit salé.

Je pensais moi-même que j’étais foutu et condamnée à prendre 1 ou 2 kilos par an.

Et pourtant, j’ai réussi à perdre un peu plus de 10kg, retrouvant le poids de ma jeunesse.

Comment j’ai fait ?

Je te raconte depuis le début.

🍵 5 minutes

Pas le temps de lire maintenant ? 📌 Épingle cet article pour le consulter plus tard 🤗 !

stress perdre du poids

Ma relation entre le stress et ma gestion du poids

Chez certaines personnes nerveuses, le stress peut leur faire manger n’importe quoi sans prendre un gramme.

Ce n’est pas mon cas.
Je suppose que pour toi également puisque tu lis cet article.

Pourquoi cette injustice ?

J’ai longtemps envié ces personnes.
Elles avaient bien de la chance.

Mais à force de ressasser.
De vouloir être quelqu’un que je ne pouvais pas être.
J’accumulais les émotions négatives.

Je m’en voulais aussi.
De ne pas réussir à manger équilibré.
De ne pas réussir à dire non à ma gaufre en dessert (mon péché mignon).
Et aux chocolats le soir.

Et s’il n’y avait que ça !
Il suffisait d’une contrariété pour me jeter sur un paquet de biscuits.

Le sucre était devenu une récompense, une compensation à un manque.

Je n’arrivais pas à dire non à l’apéro.
Je me jetais sur les cacahuètes par habitude.
En me disant que les oléagineux sont bons pour la santé.
En oubliant qu’une poignée, c’est déjà beaucoup de calories.

Je me cachais derrière de bonnes habitudes saines pour justifier mon grignotage.
Graines de tournesol, graines de courge.

Je n’avais même plus faim pour les repas.
Les 5 fruits et légumes par jour étaient pour moi inatteignables.

Mais je ne pouvais pas renoncer à mes petits plaisirs.
Je ne m’en sentais pas capable.
J’en avais besoin pour traverser mes journées.

Et puis à quoi bon perdre du poids alors que je me fichais finalement qu’ils soient là ?

Après avoir ignoré la balance durant un temps, je me suis pris une claque le jour où j’avais dépassé le seuil critique du surpoids.
Hypertension + surpoids = le bilan n’est pas top.

Alors, que faire ?
Attendre fatalement que la prochaine maladie chronique vienne s’installer définitivement ?

Non, je voulais tout faire pour perdre ces quelques kilos en trop avant d’en arriver là.

Ma quête de la méthode miracle

Bien sûr, je pensais être bien incapable de suivre un régime.
Il me faudra renoncer à tant de choses dont j’ai besoin.
Impossible !

Découvre aussi:  Harmonise ton corps et ton esprit grâce au Tai-Chi

Durant un an, je suis passée par plusieurs phases.
J’ai aujourd’hui un peu honte de certaines croyances que j’ai pu avoir.

J’espérais qu’un petit miracle ferait s’envoler ces quelques kilos sans effort.

On y pense tous, non ?

En voici quelques-unes.

Mon déménagement.
Oui, j’ai pensé qu’en déménageant dans un endroit où j’allais marcher plus me ferait perdre mes kilos.
J’ai marché plus, effectivement.
Mais j’ai pris encore plus de kilos ☹️
Marcher plus, c’est bien.
Sauf que j’ai aussi plus compensé par la nourriture mon bouleversement émotionnel dû au déménagement.

Sauter un repas.
Ça a fonctionné quelques jours.
J’ai bien perdu.
Pour en reprendre très vite plus.
Je craquais littéralement dans la journée.
J’avais fini par troquer un vrai repas par des cochonneries.
Pas top.

Le sport.
Je ne suis pas une grande sportive.
Mais je me suis dit que si je me dépense plus, je maigris.
Ben non, rien du tout.
Finalement, je ne dépensais pas beaucoup plus de calories dans la journée.
Et c’était souvent compensé par une plus grande envie de manger.

La pilule miracle.
Je n’y ai jamais cru.
Mais ne sachant plus que faire, j’ai espéré que ce complément alimentaire allait me manger ma graisse et l’éliminer.
Sans effort.
Pratique.
Une pilule à chaque repas.
Et je peux continuer à manger ce que je veux, comme je veux.
Je n’ai pas perdu un gramme.
C’est mon porte-monnaie qui s’est bien allégé.

Suis-je la seule à avoir cru à tout ça ?

Comment j’ai finalement réussi à amorcer un rééquilibrage alimentaire efficace

Un jour je tombe sur l’épisode du podcast de Pauline Laigneau avec le Dr Cohen.

Je ne sais pas ce qu’il se passe dans ma tête à ce moment-là, mais j’aime la vision des régimes de ce docteur.

Dans la foulée, j’achète deux de ces premiers livres Savoir maigrir et Objectif minceur.

(lien rémunéré par Amazon)

Quand j’attaque la lecture, je suis encore loin d’être dans l’optique de faire un régime.
Je les lis avec intérêt et curiosité.

Quand je vois les plans de régimes, je doute toujours d’en être capable.
Je me dis que je vais avoir faim.
Je vais craquer.
Ce n’est pas pour moi.

Jusqu’au moment où je lis qu’on peut remplacer un peu de beurre par un carré de chocolat.
Un fruit par un verre de vin occasionnellement.

Que c’est même recommandé pour éviter les frustrations !

Bref, plus j’avance, plus je me dis que l’approche du Dr Cohen est vraiment bien.
Ça vaut le coup que j’essaye.
Avec toujours cette appréhension que je vais avoir faim.
La peur de craquer.
La peur que ce soit trop dur.

Mais j’étais décidée.
La meilleure manière de perdre du poids, c’était de me reprendre en main et de réapprendre à bien manger.
Et ça demande quelques sacrifices.
Mais j’ai aussi arrangé mon plan de régime pour me garder des petits plaisirs sans conséquences.

Découvre aussi:  Quel CBD pour le stress choisir et comment l’utiliser en confiance

Un carré de chocolat noir après le repas du midi.
Un verre de bière de temps en temps le soir à la place d’un fruit.

Ce qu’il s’est passé ?

J’ai eu un peu faim le premier jour et c’est tout.
Les crudités et les légumes que je mangeais suffisaient à me rassasier sans ressentir de faim.

Lors du goûter, je me contentais d’un fruit.
Et je n’ai pas été frustrée de voir les enfants manger leurs biscuits chocolatés.

Finalement, il m’a suffi de plonger dans ce régime équilibré pour réguler mes envies de sucres dues aux émotions.
Je ne sais pas comment expliquer cela, mais c’est un fait.

Je ne dis pas que quelques fois j’ai des envies sucrées.
Mais je culpabilise moins et je ne me jette pas sur un paquet entier.

À vrai dire, je n’ai même pas eu de paliers où mon poids stagnait.
J’ai perdu régulièrement.
11 kg en 3 mois.
À part au moment des fêtes de fin d’année où je me suis fait plaisir.
Mais sans conséquence sur la balance.

Comme quoi, je me faisais une montagne, que ça allait être trop dur.
Et j’y suis arrivée.
Et en prime, j’ai réappris à manger correctement tout en me faisant plaisir avec modération.
Pour te dire, je mange aujourd’hui entre 5 et 7 fruits et légumes par jour.

Si tu as besoin de perdre du poids et que tu te sens comme moi complètement incapable, je te conseille de voir ce que fait ce Dr Jean-Michel Cohen.

Il a écrit des tas de livres, tu peux écouter son podcast, voir ses vidéos YouTube.

(lien rémunéré par Amazon)

Mais ça vaut le coup d’essayer.

Et surtout, n’hésite pas à échanger avec moi si le cœur t’en dit, je serais ravie d’en discuter avec toi.

Suivant vos retours, je pourrais aussi aller plus en détail sur certains points que je n’ai pas abordés ici.

Tu as adoré cet article ? 🌞 N’hésite pas à l’épingler sur Pinterest pour le garder précieusement et le relire plus tard🌿

À voir aussi:

Pourquoi le stress fait grossir ? L’histoire de Marie

Sauf indication contraire sur la photo, celles-ci ont été obtenues à partir du site Pixabay, Pexels ou Pixnio

Note : Certains liens présents dans cet article sont des liens d’affiliation. Si tu fais un achat en cliquant sur ces liens, je peux recevoir une commission, sans que cela n’augmente le prix pour toi.
Je tiens à préciser que je ne recommande que des produits qui m’ont pleinement satisfaite.
Ton soutien est extrêmement précieux, et je t’en remercie chaleureusement !
En tant que Partenaire Amazon, je réalise un bénéfice sur les achats remplissant les conditions requises

fleur harmonie équilibre

Publié le

dans

par

mandala harmonie plénitude

4 réponses à “Mon expérience sur le stress et la difficulté de perdre du poids”

  1. Avatar de delphine

    Bravo à toi pour ta persévérance
    Pour ma part, je mange équilibrée, et je fais du sport, j’ai bien sûr quelques kilos en plus mais je vis avec
    Bises

  2. Avatar de Adeline

    Merci Delphine 🙂
    Je vivais bien avec mes kilos en plus, mais c’est vrai que d’un point de vue santé (et forme aussi, faut pas se le cacher), ce n’était pas top.
    Je me sens beaucoup mieux maintenant !
    Belle journée

  3. Avatar de plaisiretequilibre

    Avoir une alimentation équilibrée permet de ne pas reprendre de poids, contrairement aux régimes. Félicitations pour cette belle perte de poids et ta force ! J’ai aussi quelques kilos en trop qui ne me conviennent pas et j’espère que l’arrivée des légumes et des fruits estivaux va me faciliter leur perte. Bon week-end, bises

  4. Avatar de Adeline

    Bonjour Plaisir et Equilibre,
    En effet, les légumes et les fruits sont super pour rassasier et apporter le plein de nutriments et vitamines.
    En plus, les légumes sont peu caloriques.
    Il suffit d’apprendre à les réintégrer à tous les repas.
    Belle journée 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Shares
Share This